Une femme se réveille après 27 ans d’inconscience

Seule une poignée de personnes sont connues pour avoir récupéré des choses similaires.

Terry Wallis, de l’Arkansas, avait 19 ans lorsqu’il a dérapé d’un pont dans une camionnette. Il a prononcé son premier mot depuis l’accident, «Maman», près de deux décennies plus tard, en 2003.

Son rétablissement était si inhabituel que les scientifiques l’ont utilisé comme une occasion d’étudier le fonctionnement du cerveau et d’aider à déterminer quels patients souffrant de lésions cérébrales graves avaient les meilleures chances de guérir.

La question est souvent d’une importance vitale. Dans une décision historique de 1976, la Cour suprême du New Jersey a conclu à l’unanimité que le père de Karen Ann Quinlan avait le droit de décider de renoncer au traitement de survie en son nom. Mme Quinlan est décédée en 1985, une décennie après avoir sombré dans le coma.

Le cas de Terri Schiavo, une femme de Floride qui a passé 15 ans dans un état végétatif persistant avant que sa sonde d’alimentation ne soit retirée en 2005, a alimenté le débat aux États-Unis et au-delà sur le droit d’une personne de vivre ou de mourir.

Avec des soins médicaux, certains peuvent rester dans un état de conscience réduite pendant des décennies. Aruna Shanbaug, une infirmière indienne, a passé plus de 40 ans dans un tel état. jusqu’à sa mort à 66 ans en 2015. Elle avait été laissée dans un état végétatif permanent après avoir été étranglée avec une chaîne en métal lors d’une agression sexuelle.

M. Webair, le fils de Mme Abdulla, a déclaré qu’il avait évité de graves blessures lors de l’accident de 1991 parce que sa mère avait vu l’accident arriver et avait réussi à l’étreindre avant l’impact.

« Pour moi, elle était comme de l’or; plus le temps passait, plus elle devenait précieuse », a-t-il déclaré au National.

Selon le journal, Mme Abdulla, qui est retournée aux Émirats arabes unis, est soignée dans un hôpital de Abu Dhabi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *