Fiche d’information sur le préservatif en bref

Fiche d’information sur le préservatif en bref Cdc-pdf

L’utilisation cohérente et correcte du préservatif masculin en latex réduit le risque de maladies sexuellement transmissibles (MST) et la transmission du virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Cependant, l’utilisation du préservatif ne peut fournir une protection absolue contre les MST. Les moyens les plus fiables d’éviter la transmission des MST sont de s’abstenir de toute activité sexuelle ou d’entretenir une relation mutuellement monogame à long terme avec un partenaire non infecté. Cependant, de nombreuses personnes infectées peuvent ne pas être au courant de leur infection car les MST sont souvent asymptomatiques et non reconnues.

L’efficacité du préservatif pour la prévention des MST et du VIH a été démontrée par des études de laboratoire et épidémiologiques. La preuve de l’efficacité du préservatif est également basée sur des données théoriques et empiriques concernant la transmission de différentes MST, les propriétés physiques des préservatifs et la couverture anatomique ou la protection fournie par les préservatifs.

Des études en laboratoire ont montré que les préservatifs en latex fournissent une barrière efficace contre les plus petits pathogènes des MST.

Les études épidémiologiques qui comparent les taux d’infection par le VIH entre les utilisateurs de préservatifs et les non-utilisateurs qui ont des partenaires sexuels infectés par le VIH démontrent que l’utilisation régulière du préservatif est très efficace pour prévenir la transmission du VIH . De même, des études épidémiologiques ont montré que l’utilisation du préservatif réduit le risque de nombreuses autres MST. Cependant, l’ampleur exacte de la protection a été difficile à quantifier en raison des nombreux défis méthodologiques inhérents à l’étude des comportements privés qui ne peuvent pas être directement observés ou mesurés.

Base théorique et empirique de la protection: on peut s’attendre à ce que les préservatifs fournissent différents niveaux de protection pour diverses MST, en fonction des différences dans la manière dont les maladies ou les infections sont transmises. Les préservatifs masculins peuvent ne pas couvrir toutes les zones infectées ou les zones susceptibles d’être infectées. Ainsi, ils sont susceptibles de fournir une meilleure protection contre les MST qui ne sont transmises que par les fluides génitaux (MST telles que la gonorrhée, la chlamydia, la trichomonase et l’infection à VIH) que contre les infections transmises principalement par contact peau à peau, qui peuvent ou ne peut pas infecter les zones couvertes par un préservatif (MST telles que l’herpès génital, l’infection par le papillomavirus humain, la syphilis et le chancre mou).

Haut de la page

MST, y compris le VIH

Infection par le VIH

  • L’utilisation régulière et correcte des préservatifs en latex est très efficace pour prévenir la transmission sexuelle du VIH, le virus qui cause le SIDA.

Autre MST et conditions associées

  • L’utilisation régulière et correcte des préservatifs en latex réduit le risque de nombreuses MST transmises par les fluides génitaux (MST telles que la chlamydia, la gonorrhée et la trichomonase).
  • L’utilisation cohérente et correcte des préservatifs en latex réduit le risque d’ulcères génitaux, tels que l’herpès génital, la syphilis et le ch ancroid, uniquement lorsque la zone infectée ou le site d’exposition potentielle est protégé.
  • L’utilisation régulière et correcte des préservatifs en latex peut réduire le risque d’infection génitale par le papillomavirus humain (VPH) et de maladies associées au VPH (p. ex. verrues et cancer du col de l’utérus).

Utilisation cohérente et correcte du préservatif

Pour obtenir une protection maximale en utilisant des préservatifs, ils doivent être utilisés de manière cohérente et correcte.

L’échec des préservatifs à protéger contre la transmission des MST / VIH résulte généralement d’une utilisation incohérente ou incorrecte, plutôt que d’une défaillance du produit.

  • Une utilisation incohérente ou non peut conduire à l’acquisition de MST car la transmission peut se produire avec un acte sexuel unique avec un partenaire infecté.
  • Une utilisation incorrecte diminue l’effet protecteur des préservatifs en conduisant à la rupture, au glissement ou à la fuite du préservatif. Une utilisation incorrecte entraîne le plus souvent une incapacité à utiliser les préservatifs tout au long de l’acte sexuel, du début (du contact sexuel) à la fin (après l’éjaculation).

Comment utiliser un préservatif de manière cohérente et correcte

  • Utilisez un nouveau préservatif pour chaque acte sexuel vaginal, anal et oral tout au long de l’acte sexuel (du début à la fin). Avant tout contact génital, placez le préservatif sur la pointe du pénis en érection, côté enroulé vers l’extérieur.
  • Si le préservatif n’a pas de réservoir, pincez-le suffisamment pour laisser un espace d’un demi-pouce pour sperme à collecter. En tenant l’embout, déroulez le préservatif jusqu’à la base du pénis en érection.
  • Après l’éjaculation et avant que le pénis ne se ramollisse, saisissez le bord du préservatif et retirez-le soigneusement. Ensuite, retirez doucement le préservatif du pénis, en vous assurant que le sperme ne coule pas.
  • Enveloppez le préservatif dans un mouchoir en papier et jetez-le à la poubelle où les autres ne le manipuleront pas.
  • Si vous sentez que le préservatif se brise à un moment quelconque de l’activité sexuelle, arrêtez immédiatement, retirez-le, retirez le préservatif cassé et mettez un nouveau préservatif.
  • Assurez-vous qu’une lubrification adéquate est utilisée pendant les périodes vaginale et anale. le sexe, ce qui peut nécessiter des lubrifiants à base d’eau.Les lubrifiants à base d’huile (par exemple, gelée de pétrole, shortening, huile minérale, huiles de massage, lotions pour le corps et huile de cuisson) ne doivent pas être utilisés car ils peuvent affaiblir le latex et le casser.

Haut de la page de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *